Je n'ai pas par habitude d'ouvrir ma porte à n'importe qui,  surtout le dimanche soir à 21 heures.  Depuis plus d'un quart d'heure on miaule devant ma porte, je dirai même on pleure et on crie. J'ouvre ou j'ouvre pas. Non je n'ouvre pas si c'est le chat de mes voisins que je connais ils vont bien l'entendre et l'appeler.

Je jette un oeil par la fenêtre, leur voiture est là, pas d'inquiétude. Et miaule que je te miaule, gratte à la porte que je te gratte. Bon sang de bonsoir, vont-ils l'entendre et l'appeler ?  Si peu que la télé marche, le monsieur étant à moitié sourd, je crains qu'il miaule et gratte encore longtemps.

Qu'est-ce que je fais, j'ouvre ou j'ouvre pas ? Un quart d'heure de miaulements ca suffit. Peut être est-il blessé. J'entrebaille ma porte, histoire de zieuter, et là, surgit un chat inconnu jusqu'à ce jour, que je n'avais même jamais aperçu depuis des années que je réside ici. Catastrophe !  vite fermons toutes les portes, ouf ! ca y est !J'ai le temps de prendre une photo.

08052011029

L'air hagard, pas du tout catholique, je ne vais pas me hasarder à l'attraper.  Mon balai à la main, la porte de sortie grande ouverte, je tente de le faire sortir. Que Nenni !!  Le voilà tapi  sous les meubles, puis sous la table de l'ordinateur, enchevétré au milieu de tous les fils, impossible de le faire reculer.  Me voilà bien.

Je tente de crier assez fort, pensant que quelqu'un me viendrait en aide. Superbe idée ! Ma voisine du dessous accompagnée de  sa fille qui sortait de la douche arrivent en trombe et appellent  leur minette par je ne sais quel nom d'oiseau ou plutôt de chat.   Il était temps ! Mais le chat tapi au milieu des fils ne bronche pas. Il est à vous ? Oui, vous ne saviez pas que nous avions un chat ? Ben non, mais maintenant je sais !

Mais le clou de l'histoire, c'est que pris de panique, la minette a pissé partout. Ah ! je ne vous dis pas l'odeur !   Excusez moi Madame, je suis désolée,  c'est une chatte qui est très propre d'ordinaire, je suis vraiment désolée, je suis confuse. Bon d'accord, mais j'aimerai bien que vous l'attrapiez. Précautionneusement, elle pris la bête, sans trop savoir d'ailleurs si elle  allait se rebiffer ou pas et retourna chez elle, tandis que Mamynette qui adore faire le ménage à la tombée de la nuit, pris son balai, l'eau de javel et allons-y, un peu d'exercice pour terminer la soirée.

Ce qui est sûr c'est que ces bébêtes à quatre pattes pourront miauler longtemps derrière ma porte, je n'ouvrirai plus.

Mais tout compte fait, si je n'avais pas eu cette visite, vous n'auriez pas su que j'existais encore.

images